Réseau en Santé Respiratoire du Québec

Un levier pour la recherche au Québec

››› Pour en savoir plus!

Asthme

Les affections respiratoires telles l'asthme et la maladie pulmonaire obstructive chronique sont caractérisées par une inflammation et un remodelage de la muqueuse et de la sous-muqueuse bronchiques. Ces mécanismes jouent un rôle important dans l'apparition et la chronicité des caractéristiques physiologiques particulières à ces pathologies et mènent ultimement aux manifestations cliniques (symptômes).

L'inflammation bronchique met en jeu l'ensemble des cellules structurales et immunitaires de l'arbre bronchique en particulier les mastocytes, les éosinophiles et les lymphocytes. Ces cellules immunitaires sont recrutées de la circulation sanguine dans le foyer d'inflammation par des cytokines, des chimiokines et des molécules d'adhérence secrétées par le tissu touché. Ces médiateurs activent les cellules inflammatoires et diminuent leur apoptose, ce qui fait qu'elles persistent au foyer d'inflammation et libèrent de nombreux médiateurs (leucotriènes, histamine, facteurs nécrosant des tumeurs) et des cytokines pro-inflammatoires (interleukines).

Lorsque la réponse inflammatoire devient chronique et que la fonction respiratoire diminue, le remodelage s'installe. Ces changements dans l'architecture tissulaire auront des conséquences néfastes sur la fonction respiratoire et peuvent devenir irréversibles. En effet, le remodelage des voies aériennes entraîne des altérations qui sont responsables d'un déclin progressif de la fonction respiratoire et de l'apparition d'une obstruction bronchique irréversible résistant aux thérapies usuelles.

Le remodelage bronchique se caractérise principalement par une desquamation de l'épithélium, une hypertrophie et une hyperplasie du muscle lisse, une hypertrophie des cellules glandulaires associée à une hypersécrétion de mucus et à une fragmentation des fibres d'élastine du tissu conjonctif. Une apparence d'épaississement de la membrane basale accompagné d'une fibrose sous-épithéliale, caractérisée par un dépôt de collagène avec une augmentation de myofibroblastes, sont également des éléments importants dans le remodelage des voies respiratoires.

| Équipe | Projets | Publications | Les axes de recherche | Intranet |